Orange va gagner 1 milliard d'euros grâce à Free Mobile sur quatre ans

Dans une boutique Orange de Tunis (Tunisie), en février 2010.
Dans une boutique Orange de Tunis (Tunisie), en février 2010. (FETHI BELAID / AFP)

Malgré le litige qui oppose les deux opérateurs sur le réseau d'itinérance de Free Mobile, l'accord conclu permettra à Orange de dégager d'énormes bénéfices, annonce le secrétaire général de l'entreprise.

Orange, victime de Free Mobile ? Pas si simple. L'opérateur, qui met à disposition une partie de son réseau pour permettre à Free Mobile d'accéder à la 3G, a fait lundi 5 mars une annonce qui va rassurer le groupe. Selon son secrétaire général, Pierre Louette, dont les propos sont rapportés par Les Echos, Orange pourrait empocher plus d'un milliard d'euros sur quatre ans grâce à ce partenariat, pourtant au cœur d'une vive polémique depuis l'arrivée de Free Mobile sur le marché.

"Cet accord d'une durée de six ans va nous permettre de compenser l'impact des offres de Free sur notre chiffre d'affaires par des revenus additionnels significatifs, liés à l'utilisation de notre réseau mobile par ses clients. Significatifs, puisqu'ils devraient dépasser le milliard d'euros d'ici 2015", explique Pierre Louette. Orange a indiqué le 22 février avoir perdu près de 200 000 clients en un mois à cause de Free Mobile.

Dans une lettre publiée sur l'intranet de France Telecom, le secrétaire général justifie le choix stratégique d'Orange. "Ce n'est pas le contrat d'itinérance mobile que nous avons signé avec Free qui lui a permis de proposer des offres aussi agressives", assure-t-il. Selon lui, Orange a été "pragmatique". Si l'opérateur n'avait pas signé ce contrat, écrivent Les Echos, "l'un de nos concurrents directs l'aurait fait sans attendre".

Vous êtes à nouveau en ligne