Mort du PDG de Total : la classe politique salue la mémoire de Christophe de Margerie

Manuel Valls a rendu hommage, mardi, à "un dirigeant d'entreprise hors du commun", "un grand capitaine d'industrie".

Les réactions sont unanimes. De nombreux responsables politiques, de gauche comme de droite, ont fait part de leur émotion, mardi 21 octobre, en apprenant la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, dans le crash de son avion en Russie.

Le président de la République, François Hollande a fait part de sa "tristesse", rendant hommage au "talent" d'un grand patron qui défendait "l'excellence" de son entreprise. "Christophe de Margerie avait consacré sa vie à l'industrie française et au développement du groupe Total. Il l'avait hissé au rang des toutes premières entreprises mondiales, a ajouté le chef de l'Etat. C'était aussi un généreux mécène personnel et professionnel qui avait apporté son concours à d'importantes initiatives culturelles." Et François Hollande de saluer un "caractère indépendant", une "personnalité originale".

"Un dirigeant d'entreprise hors du commun"

Pour le Premier ministre, Manuel Valls, la France a perdu "un dirigeant d'entreprise hors du commun", "un grand capitaine d'industrie et un patriote". Avec la mort de Christophe de Margerie, le chef du gouvernement assure avoir perdu, à titre personnel, "un ami". "Aujourd'hui, les dizaines de milliers d'employés de Total sont orphelins de leur président qui incarnait l'esprit et le goût d'entreprendre. Il avait aussi ce panache, cette volonté d'aller de l'avant, un humour si français et une finesse d'esprit qui en faisait un homme unanimement apprécié", salue encore le Premier ministre.

A droite, de nombreux élus ont également réagi à la mort de Christophe de Margerie, l'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, exprimant par exemple sa "profonde tristesse" après le décès d'un "grand leader". Le secrétaire général de l'UMP, Luc Chatel, a également rendu hommage à "un grand patron qui faisait rayonner Total"

Le tweet d'un cadre du PS suscite de vives réactions

Dans ce concert de louanges, un tweet de Gérard Filoche, membre du bureau national du Parti socialiste, a toutefois suscité de vives réactions. "De Margerie est mort. (...) Les grands féodaux sont touchés. Ils sont fragiles. Le successeur nous volera-t-il moins ?", a lancé ce cadre du PS, provoquant un tollé. Dénonçant "une réaction indigne", le député UMP Eric Ciotti a ainsi réclamé son exclusion du PS.

Vous êtes à nouveau en ligne