Montebourg débloque 20 millions d'euros pour l'industrie navale

Un paquebot sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 décembre 2012.
Un paquebot sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 décembre 2012. (FRANK PERRY / AFP)

Le ministre du Redressement productif va ponctionner une partie du grand emprunt pour financer des projets d'innovation dans ce domaine.

Arnaud Montebourg veut booster les exportations. Le ministre du redressement productif va débloquer 20 millions d'euros pour financer des projets d'innovation dans le domaine de l'industrie navale, comme il l'annonce dans un entretien à paraître jeudi 14 mars dans le quotidien Ouest-France.

"Avec Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, nous apportons l’argent du grand emprunt à hauteur de 20 millions d'euros pour financer quatre projets d’innovation", précise-t-il. Ces projets sont un voilier électrique composé de bio matériaux, un chalutier à basse consommation énergétique, un navire au gaz liquéfié et un équipement de défense contre la piraterie maritime.

Nouvel appel à projets écologiques

Attendu jeudi matin à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Arnaud Montebourg lance aussi "un nouvel appel à projet sur d’autres catégories de navires, avec la même exigence écologique d'économies d’énergies nécessaires à la compétitivité".

"Il y a des choses dans les cartons des industriels. Nous sommes prêts à financer l’achèvement des études pour augmenter les capacités à exporter", déclare-t-il. La "construction navale est un secteur crucial qui compte 70 000 emplois industriels et réalise 10 milliards de chiffre d’affaires", a-t-il dit.

Vous êtes à nouveau en ligne