Lunetterie Logo : les salariés se mobilisent pour défendre leur savoir-faire

FRANCE 3

Les 160 salariés de la lunetterie Logo, à Morez (Jura),redoutent plus que jamais la fermeture de leur site. Ils veulent attirer l'attention des politiques.

Derrière les murs du paquebot lunettier Logo, les ateliers sont en sommeil et les machines sont à l'arrêt. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, plus de 400 000 montures en sortaient chaque année. Les salariés travaillent une poignée de jours par mois et sont soumis le reste du temps au chômage technique. Le sommeil et bientôt l'oubli. C'est la hantise des salariés de la lunetterie Logo basée à Morez (Jura), qui peinent à se faire entendre après l'ouragan Alstom. 

Une dette de 20 millions d'euros

Le principal donneur d'ordre, la marque suisse TAG Heuer, propriété du groupe LVMH a enterré brutalement sa collaboration avec le lunettier jurassien. Un réveil douloureux qui pourrait sonner la fin de la capitale française de la lunetterie. "C'est 200 ans de savoir-faire et de capacité industrielle mis de côté", regrette un délégué du personnel. En 15 ans, Morez est passé de 7000 à 5000 habitants. Logo laisserait une dette de 20 millions d'euros auprès d'une vingtaine de sous-traitants. Les repreneurs ont jusqu'à la fin du mois d'octobre pour se faire connaitre. Quant aux 160 salariés de Logo, ils resteront mobilisés pour défendre leur savoir-faire, "made in Jura".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne