Les utilisateurs d'Airbnb sommés de signer une charte anti-discrimination

La plateforme en ligne du site Airbnb, le 12 août 2016.
La plateforme en ligne du site Airbnb, le 12 août 2016. (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)

La mesure avait été annoncée au mois de septembre. Depuis mardi, les utilisateurs d'Airbnb doivent s'engager à traiter chacun des membres "sans préjugé et sans distinction de race".

À partir du mardi 1er novembre, les utilisateurs d'Airbnb devront s'engager à traiter tous les membres de la plate-forme de locations de logements entre particuliers "avec respect, sans jugement ou préjugé, et sans distinction de race, religion, origine nationale, ethnicité, handicap, sexe, identité de genre, orientation sexuelle ou âge". Le site a prévenu ses utilisateurs dans un mail envoyé depuis le week-end du 29 octobre.

Une série de mesures contre les discriminations

S'ils refusent de signer cette charte, les utilisateurs ne pourront plus "héberger ou réserver sur Airbnb". Le 8 septembre 2016, la plate-forme avait annoncé une série de mesures de lutte contre les discriminations, travaillant notamment à réduire l’importance accordée aux photos d’utilisateurs. 

Vous êtes à nouveau en ligne