Les entreprises d'insertion, une bonne manière pour lutter contre le chômage ?

France 2

Des milliers d'entreprises d'insertion permettent à des personnes en difficulté de retrouver un emploi.

Alors que l'insertion concerne aujourd'hui 120 000 personnes, dans 3 800 entreprises sociales en France, ce n'est pas encore assez, estime André Dupont, président du mouvement des entrepreneurs sociaux. "On pourrait faire cinq fois plus", souligne d'ailleurs ce spécialiste sur plateau de France 2.
Selon lui, c'est un moyen efficace pour décrocher un emploi durable. "Après avoir passé en moyenne 18 mois à deux ans dans nos structures, ces femmes et ces hommes sont six sur dix à retrouver un emploi, une formation ou à avoir réglé une urgence sociale".

Un poids économique

La particularité de ces structures ? "C'est de prendre la personne comme elle est (...) À la fois on va prendre en compte ses difficultés sociales (...) et en même temps lui permettre d'acquérir les compétences et les aptitudes que les entreprises attendent d'elle", assure André Dupont.
Outre la fonction sociale, ces sociétés ont également un poids économique en France. "Ce sont des entreprises comme des entreprises traditionnelles (...) Nous combinons l'efficacité économique et l'intérêt général. Ça fait à peu près deux milliards d'euros, ces structures, dans le Produit national brut", précise l'expert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne