Les accords de compétitivité vont être assouplis

FRANCE 2

Seuls six accords de compétitivité ont été conclus depuis 2013, un chiffre insuffisant pour le gouvernement.

Afin de donner plus d'ampleur aux accords sur la compétitivité et la sécurisation de l'emploi, la CFDT et le Medef ont trouvé un consensus. Et pour cause, seuls six accords de compétitivité ont été conclus depuis 2013. Insuffisant, selon le ministre de l'Économie qui souhaite alors les assouplir.
Actuellement, en cas d'accord avec les syndicats, les entreprises en difficulté peuvent geler, voire baisser les salaires et augmenter le temps de travail pendant seulement deux ans. "Cette durée pourrait être portée à quatre ans", rapporte une équipe de France 2.

Un licenciement classique

Par ailleurs, les accords, une fois signés, pourraient être modifiés ou annulés à tout moment. "Une bonne nouvelle", estime Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT qui juge le cadre actuel "trop rigide".
Enfin, les salariés qui refusent cet accord font aujourd'hui l'objet d'un licenciement économique. À l'avenir ce dernier pourrait être transformé en licenciement classique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne