Le principal syndicat de pilotes d'Air France appelle à la grève du 15 au 22 septembre

Le SNPL Air France entend protester contre les choix du groupe face à la montée en puissance des compagnies low cost.
Le SNPL Air France entend protester contre les choix du groupe face à la montée en puissance des compagnies low cost. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) reproche à la compagnie sa stratégie face à la montée en puissance du low-cost.

Le principal syndicat de pilotes d'Air France, le SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne), a lancé, jeudi 28 août, un appel à la grève d'une semaine, du 15 au 22 septembre. Il entend ainsi protester contre les choix du groupe Air France face à la montée en puissance des compagnies low cost sur le court et le moyen-courrier, selon une lettre ouverte publiée lundi par La Tribune.

"Absence de dialogue constructif et structuré"

Le préavis de grève "reconductible sur une plage de 5 heures du matin à 23 heures" sera déposé dans la journée, a précisé le président de la section Air France du syndicat, Jean-Louis Barber. Il a déploré "l'absence de dialogue constructif et structuré" dans l'élaboration du nouveau plan stratégique.