Le groupe Vivarte devrait supprimer 1 500 emplois

FRANCE 3

La marque de vêtements La Halle, et le chausseur André, sont les victimes d'une restructuration du groupe annoncé mardi 7 avril.

La situation économique était difficile, mais les salariés ne s'attendaient pas à un tel plan social. Lors d'un comité central mardi 7 avril au matin à Paris, le groupe Vivarte, qui possède notamment les marques Naf Naf, Kookaï ou Chevignon, a annoncé la suppression de quelque 1 500 emplois dans les enseignes La Halle et André.
"Je ressens de la colère pour ces gens, ces investisseurs, ces responsables. J'ai l'impression que c'est un jeu, sauf que derrière il y a des humains, il y a des salariés, des familles", s'insurge une employée de La Halle.

Un tiers des points de vente La Halle condamnés

Sur les 620 magasins de la marque, 200 devraient ainsi prochainement fermer, et 1 500 postes pourraient disparaître. Pour André, 32 des 160 points de vente vont cesser leur activité, et 100 personnes devraient perdre leur emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne