Le bénéfice d'Apple recule pour la première fois en 10 ans

Devant un magasin Apple, le 23 avril 2013 à San Francisco (Californie, Etats-Unis).
Devant un magasin Apple, le 23 avril 2013 à San Francisco (Californie, Etats-Unis). (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Celui-ci a plongé de 18% entre janvier et fin mars, mais s'élève tout de même à 9,5 milliards de dollars. 

C'est une première en près de dix ans. Apple a annoncé un recul de son bénéfice net, mardi 23 avril. Celui-ci a plongé de 18% entre janvier et fin mars et s'élève à 9,5 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros). Pour faire passer la pilule, le groupe a tout de même promis une cagnotte de 100 milliards de dollars (77 milliards d'euros) à ses actionnaires, en deux ans et demi.

En Bourse, le cours de l'action est en berne. Il est tombé, depuis septembre, d'environ 700 dollars (540 euros) à 400 dollars (308 euros), une évolution que le directeur, Tim Cook, a lui-même jugé "frustrante". "Nous savons que nous n'avons pas répondu aux attentes de tout le monde, a-t-il concédé. Notre taux de croissance a ralenti et nos marges ont baissé, comparé au niveau exceptionnellement haut de 2012."

Beaucoup d'analystes s'attendaient à pire, avec la concurrence des smartphones et tablettes utilisant Android, le logiciel mobile du rival Google. Le chiffre d'affaires d'Apple a en effet progressé de 11 % (43,6 milliards de dollars, 33,5 milliards d'euros). La firme prévoit cependant qu'il se situe entre 33,5 et 35,5 milliards de dollars (entre 26 et 27 milliards d'euros) pour le trimestre en cours, une déception pour le marché.

Vous êtes à nouveau en ligne