Areva prête à accueillir des investisseurs chinois ?

FRANCE 2

Selon "Les Échos", le groupe Areva, en grande difficulté, étudierait l'entrée dans son capital d'investisseurs chinois. Une équipe de France 2 revient sur cette information.

Le quotidien Les Échos a révélé, lundi 16 mars, qu'Areva étudierait l'entrée dans son capital d'investisseurs chinois. L'entreprise française, fleuron du nucléaire, est en grande difficulté. Elle accuse une perte record de 4,8 milliards d'euros. Pour rebondir, Areva doit très vite trouver des fonds. La piste d'investisseurs chinois serait explorée par le groupe français, qui ne réalise aujourd'hui que 9% de son chiffre d'affaires dans l'empire du Milieu.

Un partenariat stratégique durable ?

L'arrivée d'investisseurs serait une bonne nouvelle pour l'économiste Élie Cohen : "L'intérêt pour nous, c'est d'avoir un partenariat stratégique durable avec les Chinois. Un, pour réaliser de nouvelles centrales. Deux, pour développer de nouveaux concepts de centrale. Trois, pour nous accompagner dans nos efforts d'expansion à l'étranger. Et si, en plus, ils peuvent apporter un peu de sous, ce sera la cerise sur le gâteau."

Les entreprises chinoises ont déjà beaucoup investi dans les entreprises françaises comme les parfumeries Marionnaud, l'aéroport de Toulouse-Blagnac, le Club Med ou encore PSA Peugeot Citroën. En dix ans, les investissements chinois dans l'Hexagone ont été multipliés par 12.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne