L'avenir de la SNCM reste flou

FRANCE 2

Les salariés de la SNCM connaîtront ce mardi le nom du repreneur désigné par le tribunal de commerce de Marseille. La décision est pourtant susceptible d'être de nouveau reportée.

Va-t-on enfin connaître le sort réservé à la SNCM ? Le tribunal de commerce de Marseille doit trancher ce mardi entre les candidats qui souhaitent reprendre la compagnie maritime. Si la décision est attendue, elle pourrait se faire attendre encore plus. La raison ? Deux nouveaux candidats se sont déclarés sur le tard, un consortium corse et le propriétaire de la Méridionale (partenaire de la SNCM) qui dispose du soutien des syndicats de la compagnie. À cela, il faut ajouter les trois premiers candidats : Baja Ferries, une société américaine dirigée par un Français, Med'Partners, menée par l'ancien président du port de Marseille et le groupe corse Rocca.

La moitié des postes menacés

Si le choix du tribunal reste inconnu, il n'en va pas de même pour le nombre de salariés. Dans tous les cas, l'avenir de la SNCM passera par des suppressions de postes. L'entreprise compte aujourd'hui 1 500 CDI, les éventuels repreneurs envisagent de n'en conserver que la moitié environ.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne