L'assouplissement de la loi Evin crée la controverse

FRANCE 3

La loi Evin pourrait bien être assouplie à l'Assemblée nationale le 16 novembre prochain. Le point avec France 3.

Lundi 9 novembre, les députés, réunis en commission, ont maintenu l'amendement sur l'assouplissement de la loi Evin. Les professionnels vont désormais pouvoir mettre en valeur leurs produits. La présidente socialiste de la commission des affaires sociales dénonce la victoire des lobbies sur la santé publique : "cette loi Evin était un équilibre trouvé entre l'intérêt de nos viticulteurs et l'intérêt de santé publique", commente Catherie Lemorton. Pour elle, avoir assoupli la loi Evin ne sert que les intérêts des alcooliers, ceux qui font de l'alcool fort.

Les viticulteurs satisfaits

Mais pour les viticulteurs, c'est une bonne nouvelle. Ils pourront valoriser leur image : "nous, quand on parle de vin, on ne parle pas d'ivresse, on parle surtout de cet aspect culturel et des choses qui vont autour", explique David Lelièvre, propriétaire-récoltant.
L'amendement sera examiné en séance le 16 novembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne