General Electric : Belfort se mobilise contre les 1 050 emplois supprimés

FRANCE 3

La ville de Belfort (Territoire de Belfort) se mobilise pour défendre les salariés de General Electric. 5 000 personnes sont attendues dans les rues samedi 22 juin.

Mobilisation générale. La ville de Belfort (Territoire de Belfort) s'apprête à manifester contre le géant américain General Electric samedi 22 juin. Après l'annonce de la suppression de 1 050 postes, les commerçants sont inquiets. Du côté des organisateurs, on attend 4 à 5 000 personnes dans le cortège.

Réunion annulée

La veille, l'intersyndicale du groupe a empêché que se tienne la réunion d'information sur le plan social. "Vous ne respectez pas l'accord signé avec l'État français", a lancé un salarié. Le directeur général de GE Power, Antoine Peyratout, a indiqué prendre acte du blocage sous les huées de la foule. Au-delà des emplois supprimés, c'est tout un département qui s'attend au pire. Le site de General Electric fait vivre tout un faisceau de commerçants à Belfort. Dans les rues, des panneaux et affiches appellent la ville tout entière à se mobiliser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne