Européennes 2019 : "Un échec" pour La France insoumise, avoue Alexis Corbière

France 2

Alexis Corbière, député et porte-parole La France insoumise, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 jeudi 30 mai.

La France Insoumise a divisé son score par trois aux élections européennes. "C'est un échec. Peut-être que notre campagne a manqué un peu d'identité. C'était compliqué d'expliquer qu'il faut sortir des traités sans complètement bouleverser l'UE. On s'y perdait", admet le porte-parole du parti, Alexis Corbière, dans les "4 Vérités" jeudi 30 mai. "Lors de la présidentielle, nous avions une singularité, celle d'un mouvement qui veut redonner le pouvoir au peuple. Il faut retrouver cela", ajoute-t-il.

"Il y a du travail"

"Le couple RN/LREM qui est arrivé en tête ne représente qu'un quart des électeurs. Plus de 80% des Français ne votent pas pour ça. Un Français sur deux n'a pas voté. Il faut se tourner vers les abstentionnistes", poursuit le député LFI. Il analyse, lucide : "Si des gens n'ont pas voté pour nous, c'est que les gens ont considéré que notre campagne n'était pas utile pour eux. C'est faisable de renouer notre électorat, mais il y a du travail".

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est engagé à préserver l'avenir industriel du site General Electric à Belfort. "Tant mieux s'il agit. Nous on pense que la solution passe par la nationalisation. C'est un enjeu stratégique. Il ne faut pas laisser faire le privé. Il n'a pas les mêmes intérêts que le pays", estime Alexis Corbière.

Vous êtes à nouveau en ligne