Entreprises : les mauvais payeurs épinglés par Bercy

FRANCE 3

Certaines grandes firmes françaises ne respecteraient pas les délais de paiement auprès de leurs fournisseurs. De quoi mettre 15 000 petites entreprises en faillite chaque année. Le point sur France 3.

Airbus, SFR, Numéricable... La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a mis en ligne, ce lundi 23 novembre, la liste de cinq entreprises épinglées par ses services pour des retards dans les délais de paiement auprès de leurs fournisseurs.

"Certaines entreprises nous doivent plus de 10 000 euros depuis six mois, s'agace Laurent Vronski, PDG d'Ervor, société qui fabrique des compresseurs d'air. D'autres nous doivent près de 45 000 euros depuis sept mois ", ajoute-t-il. Les entreprises épinglées par le ministère des Finances ne respectent pas le délai en vigueur de 60 jours après l'émission d'une facture.

Mur de la honte à Bercy

Bercy a décidé de s'attaquer à l'image de ces mauvais payeurs en publiant leurs noms, tout d'abord. Les trois premiers, Airbus, SFR et Numéricable, doivent chacun 375 000 euros d'amende. L'Etat conseille aussi aux PME de s'adresser à un médiateur pour éviter tout recours en justice, onéreux et sans grand espoir de résultat. Les délais de paiement abusifs seraient à l'origine de la faillite d'un quart des petites entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne