EDF devrait recruter 6 000 personnes en 2012

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 5 décembre 2011.
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 5 décembre 2011. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le Figaro l'affirme, précisant que 90 % de ces embauches se feront en France. C'est le nucléaire qui tirera l'essentiel des recrutements.

C'est une bonne nouvelle au milieu de tous les annonces de suppressions de postes en France. Selon une information du Figaro, le groupe EDF va recruter 6 000 personnes en 2012. Et 90 % de ces embauches se feront en France, précise le site du quotidien qui note que "si l'on soustrait les départs en retraite, le nombre s'élèvera à 1 500 recrutements nets".

Plus de 2 000 embauches pour le nucléaire

Sur les 6 000 recrutement, environ 2 900 iront à la production, "dont 2090 pour la seule branche nucléaire", relève Le Figaro Ensuite, 1 900 recrutements sont destinés à la distribution, 635 aux activités commerciales. Enfin, 125 ingénieurs chercheurs seront embauchés. EDF est à la recherche de tous les types de profil mais le groupe est particulièrement intéressé par les jeunes diplômés, "qui couvrent 75 % des recrutements des cadres de l'entreprise".

L'essentiel des recrutements est destiné au nucléaire. Un mouvement qui devrait perdurer au cours des prochaines années "car les chantiers dans cette branche sont très nombreux". D'après Le Figaro, le groupe doit notamment changer "de grands composants de son parc de centrales". Agées aujourd'hui de 26 ans en moyenne, EDF veut les prolonger jusqu'à 60 ans.