EDF abaisse sa prévision de production nucléaire en France pour 2019

Le logo d\'EDF sur la façade du siège du groupe, à Paris, le 15 février 2019.
Le logo d'EDF sur la façade du siège du groupe, à Paris, le 15 février 2019. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le groupe anticipe désormais une production nucléaire annuelle d'environ 390 térawattheures (TWh), contre une prévision initiale d'environ 395 TWh.

EDF a annoncé, vendredi 25 octobre, avoir abaissé sa prévision de production d'électricité nucléaire en France pour l'année 2019. Le groupe pointe des prolongations d'arrêts programmés pour des visites de maintenance de certaines centrales, mais aussi l'arrêt fortuit d'un réacteur à Flamanville (Manche) et des conditions météorologiques défavorables.

Concrètement, EDF prévoit désormais une production nucléaire annuelle d'environ 390 térawattheures (TWh), contre une prévision initiale d'environ 395 TWh. Toutefois, il précise que ses objectifs financiers pour 2019 et ses perspectives pour 2020 restent inchangés.

L'électricien fait face à de multiples déconvenues. Il a annoncé, le 9 octobre, que la facture du chantier de l'EPR de Flamanville devrait s'alourdir de 1,5 milliard d'euros pour atteindre 12,4 milliards d'euros, à la suite des problèmes de soudures.

Vous êtes à nouveau en ligne