Économie : vers une taxe sur les prestations des CE ?

FRANCE 2

Le gouvernement pourrait décider de taxer les prestations des comités d'entreprises : cadeaux, chèques vacances ou places de cinéma.

Des vacances à la montagne à prix réduits, des séjours au bord de la mer à des prix défiants toute concurrence ou des places de cinéma à cinq euros. Autant de prestations avantageuses accordées par les 33 000 comités d'entreprises français. Des compléments de revenus sur lesquels aucune cotisation sociale n'est prélevée. Peut-être plus pour longtemps, car cette défiscalisation coûte cher à l'État : 1,4 milliard d'euros.

Plus de 322 euros d'avantages par an

Alors pour regonfler le budget de la sécurité sociale, Bercy réfléchirait à s'attaquer à cette niche sociale. Taxer les avantages des comités d'entreprises, impensables pour ces salariés : "j'irais moins souvent au cinéma sans ça", constate ce jeune homme. Mais toutes les prestations des CE ne seraient pas taxées. Selon les syndicats, seuls les salariés recevant plus de 322 euros d'avantages par an pourraient être concernés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne