Économie : quel avenir pour Pages Jaunes et Mappy ?

France 3

Pages Jaunes et Mappy, qui appartiennent au même groupe, sont rentables, mais sont également en difficulté à cause de nouveaux actionnaires.

Mercredi 19 octobre, distribution de tracts alors que l'assemblée générale des actionnaires de Solocal, qui a racheté les Pages Jaunes, se joue en ce moment même. Finis les vieux bottins, l'entreprise est florissante, très bien implantée auprès des PME avec quelques pépites comme Mappy ou Pages Jaunes, elle est même leader en Europe. Mais elle a un problème de taille : une dette colossale de 1,2 milliard d'euros. Pour son patron, Jean-Pierre Rémy, il faut injecter de l'argent frais : "Si les actionnaires sont là, si les créanciers sont là, l'entreprise se développera, continuera à être florissante et ce sera au bénéfice de tout le monde", dit-il.

Le problème économique

En 2006, France Telecom vend sa filiale Pages Jaunes à des fonds d'investissement qui empruntent pour l'acheter. Par un effet de levier, ils comptent se rembourser grâce aux futurs bénéfices de l'entreprise. Sauf que les petits actionnaires ont déjà épongé une partie de cette dette alors que le cours de l'action a incroyablement baissé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne