DIRECT. Les petits patrons "pendus" manifestent contre leur régime social

Des indépendants manifestent contre leur régime social, à Paris, le 9 mars 2015.
Des indépendants manifestent contre leur régime social, à Paris, le 9 mars 2015. (BENOIT ZAGDOUN / FRANCETV INFO)

Les travailleurs indépendants, commerçants et artisans réclament un moratoire sur leur régime de protection sociale (RSI), accusé de mettre en péril de nombreuses entreprises. Ils défilent lundi à Paris pour faire entendre leur colère.

Travailleurs indépendants, commerçants et artisans marchent du Sénat à l'Assemblée nationale, à Paris, lundi 9 mars. Ils protestent contre les dysfonctionnements de leur régime de protection sociale (RSI). 

Qui appelle à manifester ? Une vingtaine d'organisations, parmi lesquelles 'les citrons pressés", "les pendus", "les bonnets rouges" ou "les buralistes en colère", attendent au moins 20 000 personnes, lundi, à Paris.

Que réclament-ils ? Un moratoire pur et simple du RSI. Le président de l'association Sauvons nos entreprises, Pascal Geay, qui affirme être à l'origine de la manifestationlaisse un mois, jusqu'au 9 avril, au gouvernement avant d'occuper des centres du RSI si aucune mesure n'est prise.

Qu'est-ce que le RSI et pourquoi les petits patrons sont-ils en colère ? Le régime social des indépendants (ou RSI) a été créé en 2006. Comme son nom l'indique, c'est l'organisme de protection sociale des travailleurs indépendants, principalement des commerçants, des artisans et des professions libérales. Il est accusé d'avoir entravé, voire mis en péril, l'activité de nombreux entrepreneurs en France. Lisez notre article pour comprendre ce dossier

 

17h54 : La manifestation a rassemblé7 000 manifestants selon la police, et au moins 15 000, pour les organisateurs.

17h30 : Bon la manif se termine, on a mal aux pieds et a la gorge mais cela fait du bien de se lâcher avant de retourner au turbin pour ouvrir demain matin. Un petit coucou a notre Empereur et zou dans le bus. Merci Paris de votre accueil et de votre soutien. A t'on les chiffres officiels du nombre de participants ?

17h46 : La manifestation parisienne des indépendants en colère contre le RSI se termine. Notre journaliste Benoît Zagdoun va pouvoir rentrer à la rédaction. Mais avant, quelques tweets.

17h02 : @papa5819 Nombreux sont ceux qui ne font pas de black ! Nombreux sont ceux qui se retrouvent étranglés par les prélèvements sans fin du RSI : cotisations de l'année en cours, rattrapage de n-2 + n-1 et cotisation de n sur la base de n-1. C'est avec vos propos que "petits patrons" et salariés se dressent les uns contre les autres.

17h00 : Je suis aussi couvreur devenu handicapé suite à une chute. Je peux dire que par rapport à ce que je payais durant 20 ans, lorsque je suis devenu dans l'incapacité physique de travailler sur des chantiers. Le RSI ne m'a pas aidé. A cause du RSI, impossible d'avoir l'AAH. J'ai été obligé de me reconvertir et j'ai appris que l'URSSAF me réclame de l'argent pour le RSI alors que je ne peux plus être couvreur depuis 4 ans.

17h00 : Et ben moi je dis chiche ! On supprime le RSI et on verra bien ce que ça leur coûte s'ils doivent financer une sécu privée (santé et retraite). Beaucoup de ces égoïstes vont déchanter je pense.

17h03 : Ça chauffe à la manifestation des travailleurs indépendants et des artisans, à Paris. Notre journaliste Benoît Zagdoun tweete depuis le cortège.

16h04 : Ancien commerçant, je constate que la situation des artisans et des commerçants est devenue désastreuse depuis des années avec le RSI. Ancien cuisiniste, des confréres de ma profession faisaient la pose des cuisines au noir pour éviter de les verser à l'URSSAF et les réinvestir ailleurs (immobilier ou second commerce).Ils se rendent comptent qu'avec le RSI, ils auraient eu une retraite de base très mauvaise proportionnelement à ce qu'ils auraient versé. ils perdent à la retraite des fois 70-80% de ce qu'ils versaient lorsqu'ils travaillaient. Entre perdre 20-30% et mettre dans une assurance-vie qui peut rapporter 2%, le choix des artisans est vite fait.

16h04 : Pêcheur, les prélèvement du RSI sont devenus disproportionnés par rapport aux revenus des indépendants, commerçants et artisans. Ils se basent sur les prélèvements des TPE et PME. Pour 30 000 euros de revenus brutes, je dois payer 10 000 à 13 000 par an.

16h03 : Couvreur qui vient de prendre sa retraite, je n'ai pas eu un choc en voyant ma retraite avec le RSI. On était (dans ma profession) tous au courant.Elle est très très mauvaise. Heureusement, j'avais prévu le coup il y a bien longtemps. Beaucoup des artisans sont obligés de frauder car si ils déclaraient tout, ils auraient quand même une retraite insuffisante et très mauvaise.J'avais investi dans la loi Madelin, l'immobilier... qui me rapporte très nettement plus que le RSI.

16h03 : Sur cette question du RSI, vous prenez aussi la parole dans les commentaires de ce live.

15h57 : Notre journaliste Benoît Zagdoun est toujours dans le cortège. Les indépendants et artisans en colère défilent dans les rues de Paris contre le RSI, leur régime sociale. Voici quelques images.

15h03 : Ce qualificatif de petit patron me semble mal utilisé. Un travailleur independant ou un artisan est bien son propre patron, mais il nous faut sortir de ces blocages mentaux qui nous font opposer les patrons et les travailleurs. Le monde a changé.

15h02 : Pauvre petits patron est tout le pognons NON déclaré pendants toutes les années de leur activité ils n'en parlent pas ?

15h02 : Expert-comptable dans un cabinet, je comprends la colère des indépendants et des artisans sur le RSI. Ils dépensent beaucoup pour en obtenir bien peu.Cela force le travail au noir et à la non-déclaration de certains travaux. La plupart préfèrent l'investir ailleurs car ils sont sûr d'avoir une meilleure retraite qu'avec le RSI.

15h01 : Bonjour francetv info, il me semble que beaucoup de patrons défilent aussi pour la reconnaissance de leur droit de s'affilier ailleurs qu'au RSI car ils se trouvent mieux couvert pour beaucoup moins cher en Europe. Il faut en parler !

15h13 : Dans les rues de Paris, les indépendants manifestent contre leur régime social, le RSI. Notre journaliste Benoît Zagdoun nous donne des nouvelles du cortège, pendant que vous débattez dans les commentaires sur ce régime décrié.

14h13 : France 2 a rencontré deux commerçants qui manifestent aujourd'hui à Paris, contre les multiples dysfonctionnements du RSI, le régime social des travailleurs indépendants et artisans. "[Le RSI] c'est huissier, c'est recommandé. C'est directement des saisies sur compte alors même que vous leur prouvez qu'ils se sont trompés. Mais non, ça continue", enrage l'un d'eux.

(FRANCE 2)

14h34 : Le rassemblement a débuté à 13 heures tout près du Sénat, place Edmond Rostand, dans le 6e arrondissement de Paris. Sur la page Facebook du collectif "les pendus", qui appelle à manifester contre le RSI, vous trouverez notamment l'itinéraire de la manifestation (en gros, ils prendront ensuite le boulevard des Invalides, puis le boulevard du Montparnasse). Et si vous n'êtes pas à Paris, vous pouvez suivre ce rassemblement = grâce au live-tweet de notre journaliste Benoît Zagdoun.

13h58 : Notre groupe est perdu Bld St-Germain. Où est le départ du cortège ?

13h41 : Qu'est-ce qui cloche avec le RSI, le régime social des indépendants ? Notre journaliste Benoît Zagdoun a répondu aux trois questions essentielles pour comprendre la mobilisation des petits patrons, en ce moment même, dans les rue de Paris. Une bonne lecture avant de découvrir ensemble les tweets de mon confrère sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne