Coronavirus : l’enseigne de chaussures André, au bord de la faillite ?

France 3

L’enseigne de chaussures centenaire, André, sera-t-elle la première entreprise française victime de la crise du Covid-19 ? En quinze jours, près de 4 millions d’euros ont été perdus, et l’entreprise a été placée en redressement judiciaire.

Alors que la crise sanitaire se poursuit en France, l’entreprise de chaussures André va-t-elle faire faillite ? La question se pose, alors que près de 4 millions d’euros ont été perdus par l’enseigne sur les quinze derniers jours, suite aux fermetures des magasins. L’enseigne a été placée en redressement judiciaire, et les 600 employés des 150 enseignes sont menacés. "Nous avons très peur, peur de la suite", s’inquiète Yohan Samin, assistant de magasin.

Une demande de prêt refusée

L’enseigne avait été rachetée il y a un an et demi par l’entreprise Spartoo. Depuis, le magasin enchaîne les problèmes, selon la direction. Boris Saragaglia, PDG du groupe, a notamment déclaré : "On a subi les 'gilets jaunes' puis, en pleine période des soldes de janvier, les grèves liées à la réforme des retraites, et maintenant la pandémie de Covid-19." Pour maintenir son activité, André a demandé un prêt de 12 millions d’euros, refusé par l’autorité financière.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne