Autorisée à racheter Darty, la Fnac devra céder six magasins

Un magasin Darty, à Paris, le 22 avril 2016.
Un magasin Darty, à Paris, le 22 avril 2016. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)

La Fnac et Conforama s'affrontaient depuis septembre 2015 pour mettre la main sur Darty.

C'est la fin d'un long feuilleton. L'Autorité de la concurrence a annoncé, lundi 18 juillet, qu'elle autorisait la Fnac à racheter l'enseigne d'électroménager Darty. Une condition est posée : le distributeur spécialisé devra céder six magasins en région parisienne (cinq Darty et une Fnac).

"A Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l'Autorité considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective", a expliqué le régulateur dans un communiqué. Les deux enseignes comptent au total 400 magasins en France.

La Fnac et Conforama s'affrontaient depuis septembre 2015 pour mettre la main sur Darty, avec une première proposition de la Fnac contrée en mars par une offre concurrente de Conforama. La bataille s'était subitement accélérée le 21 avril, les deux sociétés multipliant les surenchères.

Vous êtes à nouveau en ligne