VIDEO. Alstom : Hollande fixe comme objectif de "sauver" l'activité ferroviaire à Belfort, annonce Sapin

FRANCE TELEVISIONS

Le ministre de l'Economie, l'a annoncé, lundi matin, à l'issue d'une réunion à l'Elysée. 

Une annonce forte. François Hollande a fixé comme objectif de sauver les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort (Territoire de Belfort), a déclaré le ministre de l'Economie, lundi 12 septembre, à l'issue d'une réunion interministérielle, à l'Elysée.

"Manière de faire inadmissible"

"Un objectif et un seul. C'est à celui-là que nous allons travailler, avec les élus, avec les organisations syndicales, avec la direction d'Alstom et avec l'ensemble de ceux qui, en capacité de passer un certain nombre de commandes en France, peuvent permettre d'assurer le plan de charge qui permettra de sauver les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort", a déclaré Michel Sapin, condamnant encore une fois "la manière de faire inadmissible" de l'entreprise.

Alstom, dont l'Etat détient 20% du capital, a annoncé le transfert d'ici à la fin 2018 de la production de trains et du bureau d'études de son site historique de Belfort vers celui de Reichshoffen (Bas-Rhin). Le site compte actuellement 480 salariés. Alstom a déclaré que les 400 salariés concernés se verraient proposer un reclassement dans un autre site en France.

Vous êtes à nouveau en ligne