Transport ferroviaire : Alstom s'offre Bombardier pour 6 milliards d'euros

FRANCE 3

Alstom a annoncé lundi 17 février avoir signé un protocole d'accord avec le groupe canadien Bombardier.

C'est un mariage franco-canadien à 6 milliards d'euros. Le géant français Alstom s'offre la filiale ferroviaire Bombardier. "C'est une excellente nouvelle, notamment dans les Hauts-de-France. On a aujourd'hui un marché ferroviaire qui est extrêmement actif avec une croissance très forte et donc on a besoin de capacité", estime Olivier Baril, directeur du site Alstom-Valenciennes (Nord). Le numéro un du secteur reste le Chinois CRRC qui enregistre un chiffre d'affaires de 28 milliards d'euros. Avec cette fusion, la nouvelle entité pèsera 15,3 milliards d'euros.

Bombardier en difficulté

En grande difficulté financière, Bombardier veut profiter de ce rachat pour éponger ses 8 milliards d'euros de dette. À Bruxelles (Belgique), mardi 18 février, Bruno Le Maire a rencontré la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, pour entériner ce mariage entre les deux constructeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne