Pour Alstom, son train à hydrogène "respecte l'objectif écologique" de "manière réaliste"

Le train à hydrogène construit par Alstom à Bremervoerde (Allemagne), le 16 septembre 2018. 
Le train à hydrogène construit par Alstom à Bremervoerde (Allemagne), le 16 septembre 2018.  (PHILIPP SCHULZE / DPA)

Olivier Delecroix, directeur commercial d'Alstom France, a expliqué, lundi sur franceinfo, que le train Coradia iLint, qui a roulé pour la première fois en Allemagne, permettrait de résoudre le problème de l'électrification des voies.

"C'est une première mondiale" qui a eu lieu, dimanche 16 septembre, à Bremervoerde (Allemagne). Le nouveau train à hydrogène, qui a roulé pour la première fois, "respecte l'objectif écologique" de "manière réaliste", a expliqué Olivier Delecroix, directeur commercial d'Alstom France, lundi sur franceinfo. Le Coradia iLint, conçu par l'entreprise française, est équipé d'une pile à combustible qui transforme l’oxygène et l’hydrogène en électricité.

C'est un train qui permet de répondre de façon réaliste à l'objectif que nous partageons tous qui est la décarbonation du transport.Olivier Delecroixà franceinfo

Le Coradia iLint "respecte l'objectif écologique qui est de ne pas émettre du tout de polluants et d'émissions de CO2. Il le fait de façon réaliste", a estimé le directeur commercial du fabricant. Alors que dans certains pays européens "une partie très importante du réseau ferré n'est pas électrifiée, il est illusoire d'imaginer qu'on pourra l'électrifier un jour parce que les coûts sont beaucoup trop importants. Le iLink permet de garder une infrastructure qui est non électrifiée, mais de rouler dessus totalement propre sans aucune émission", a affirmé Olivier Delecroix.

Le train inauguré dimanche à Bremervoerde va relier la banlieue de Hambourg à une station balnéaire de la mer du Nord en Allemagne. "Elle a la primeur parce qu'elle a lancé un plan hydrogène, il y a quelques années déjà. On a eu en Allemagne un alignement des différents acteurs, les régions, l'État et un certain nombre de partenaires dont Alstom qui ont permis de faire émerger un projet", a rapporté Olivier Delecroix.

Vous êtes à nouveau en ligne