Alstom : manifestation des salariés, audition du PDG à l'Assemblée

France 3

Les salariés d'Alstom sont suspendus au plan que doit présenter le gouvernement d'ici la semaine prochaine. Ils ont manifesté ce mardi 27 septembre devant le siège du groupe près de Paris. Le patron se défend de faire du chantage à l'emploi.

Ils viennent de Valenciennes, du Creusot ou du Doubs pour soutenir leurs collègues du site Alstom de Belfort. Ils ont choisi de se faire entendre bruyamment sous les fenêtres de la direction à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) ce mardi. Pour les salariés de Belfort, il est important de ne pas se résigner. 400 emplois sur 480 pourraient disparaître. Ils ont été rejoints par plusieurs leaders syndicaux, comme Philippe Martinez, patron de la CGT.

Le patron d'Alstom à l'Assemblée

Ce mardi à l'aube, 300 salariés en tenue ont embarqué à Belfort à bord d'un TGV fabriqué en partie dans leur usine. Pour tenter de sauver l'usine, les discussions se poursuivent entre le gouvernement et le PDG de l'entreprise, Heni Poupart-Lafarge, entendu cet après-midi par les députés. Les salariés belfortains d'Alstom doivent attendre la semaine prochaine pour être fixés sur leur sort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne