Alstom-Bombardier : un rapprochement salutaire ?

france 2

Un accord pourrait être signé entre le groupe canadien Bombardier et le groupe français Alstom. Ces deux entreprises cherchent à se renforcer pour faire face à la concurrence. 

Le Français Alstom va-t-il racheter la branche ferroviaire du Canadien Bombardier en grande difficulté ? La fusion semble se rapprocher. Devant l'usine Bombardier près de Valenciennes (Nord) vendredi 14 février, les salariés sont partagés. "On ne sait pas le plan qu'Alstom va faire. C'est facile de racheter une branche ferroviaire, mais que va-t-il se passer derrière ?", questionne un salarié. 

Bombardier en difficulté

Alstom emploie aujourd'hui 1 300 salariés dans le Nord, Bombardier en emploie 2 000. Pour la CGT, les suppressions de poste seraient inévitables. "On a un savoir-faire d'un côté et de l'autre. Je pense qu'il y aura des échanges. Alstom prendra certainement ce qu'il lui manque", précise Ludovic Bouvier, responsable régional de la CGT métallurgie Nord-Pas-de-Calais. Le but de l'opération est de sauver le groupe Bombardier qui traverse une très mauvaise passe, avec un peu plus de 8 milliards d'euros de dettes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne