Alstom : les actionnaires se prononcent contre la rémunération de Patrick Kron

France 2

L'assemblée générale des actionnaires d'Alstom a voté à 62% contre le traitement accordé à Patrick Kron. L’ancien PDG a quitté l'entreprise le 1er janvier dernier.

Encore une rémunération de grand patron sanctionnée par les actionnaires. Patrick Kron, ancien PDG d'Alstom, devait toucher un chèque de 6,610 millions d'euros en 2015. Une rémunération refusée par 62% des actionnaires ce mardi 5 juillet dans l'après-midi. Un salarie qui se composait d'une rémunération fixe d'un million d'euros, d'une part variable d'1,16 million d'euros et d'une rémunération exceptionnelle de 4,45 millions d'euros pour avoir vendu la branche Énergie d'Alstom à l'Américain General Electric. 

Le vote des actionnaires bientôt contraignant ?

L'État, actionnaire avec 20% des voix, a également voté contre le salaire de Patrick Kron. En avril, les sept millions de salaire de Carlos Ghosn, PDG de Renault, avaient déjà été retoqués par les actionnaires. Une polémique qui a poussé le gouvernement à agir. Jusqu'à présent, le vote de ces assemblées générales n'était que consultatif. Cela pourrait bientôt changer avec la loi Sapin II. Ce vote deviendrait contraignant. En clair, le conseil d'administration des entreprises devrait alors se plier à la décision des actionnaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne