Transports du futur : la France veut un Airbus à hydrogène d'ici 2035

France 2

C’est une piste et un axe que le gouvernement entend développer : l’investissement dans la filière de l’hydrogène, présenté comme le carburant de demain. La France sera-t-elle suffisamment compétitive ? Un avion à hydrogène d’ici 2035 est-il une utopie ?

Un avion de 186 places à hydrogène qui ne rejetterait que de l’eau ? Easy Jet travaille actuellement avec une entreprise américaine pour le sortir en 2030. En Slovénie, on mise sur cet avion-cargo à hydrogène capable d’atteindre des plateformes pétrolières ou le cœur d'une ville sans polluer. C’est une course cruciale aux transports du futur.

La France dans la course aux transports du futur

Malheureusement, la France est en retard dans ce domaine. Pour le rattraper, le gouvernement fixe un objectif clair pour 2035. "Qu’est-ce qu’on souhaite par exemple ? Avoir un Airbus qui soit le premier à fonctionner à l’hydrogène", a déclaré Bruno le Maire. L’hydrogène serait situé dans un réservoir puis passerait par une pile à combustible avant de générer de l’électricité et d’alimenter les moteurs. Pour mettre toutes les chances de son côté, l’État va investir 2 millions d’euros dans la filière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne