Santé énergétique : premières données chiffrées officielles

Sur les 100 milliards d’euros du plan de relance, une partie sera consacrée à la santé énergétique. Pour la première fois, des données chiffrées ont été publiées par le gouvernement. 

Elles concernent notamment le nombre de "passoires thermiques" qui existent en France. "Ce sont logements qui consomment trop d’énergie faute d’une isolation effficace", précise la journaliste Sandrine Aramon. 17% des logements seraient en France trop énergivores, soit 11 millions de Francais. Il s’agit essentiellement de maisons individuelles et du parc privé. Les milieux ruraux sont les plus concernés, les départements les plus mal notés étant la Niévre, la Creuse et le Cantal. 

Comment passer le cap ? 

Il est possible de faire un diagnostic de performance énergétique. Cet outil note les logements de A à G, selon la consommation d’énergie et le taux d’émission de CO2. Aujourd'hui, seuls 6,6% des logements sont notés A et B. Si changer une fenêtre ou une chaudière obsolète a un coût, ces petits changements peuvent faire beaucoup : en France, l’habitat dans son ensemble est responsable de 19% des émissions de gaz à effet de serre.  



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne