Environnement : sur l'Île d'Yeu, des panneaux solaires partagés entre les habitants

France 2

Les habitants de l'Île d'Yeu (Vendée) testent des panneaux solaires pour produire leur propre électricité. 

Vu du ciel, la couleur noire des panneaux solaires détonne sur les toits des habitations de l'île d'Yeu (Vendée). Installés sur cinq maisons, ils sont partagés par une soixantaine d'habitants du même quartier. Antoine Vinet, enseignant à la fibre écolo, s'est tout de suite porté volontaire pour les faire installer sur son toit. Les panneaux lui servent à alimenter sa voiture électrique. "Je me retrouve à faire le plein gratos à peu près cinq, six mois de l'année", estime-t-il.

Autoconsommation collective

Au total, plus de 250 euros d'économies par an. Le solaire représente 30% de l'énergie qu'il consomme, et son installation alimente tous ses voisins. "Quelqu'un qui est bien orienté va pouvoir légèrement surdimensionner son installation pour pouvoir en faire profiter ses voisins qui eux sont mal orientés", explique le professeur. C'est le principe de l'autoconsommation collective : ici, cinq propriétaires équipés de panneaux photovoltaïques partagent l'énergie produite avec 18 autres maisons. Pour profiter de l'énergie des voisins, Nicolas Bénéteau et sa famille ont toutefois dû accepter deux conditions : installer une batterie dans le garage, et adapter leur consommation aux heures de production.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne