VIDEO. Routiers en grève : ils demandent une hausse de salaire de 5%

France 2

Les chauffeurs routiers, en grève à partir de dimanche soir, planifient de mettre en place des barrages devant des sites économiques.

Dans la soirée du dimanche 18 janvier débutera la grève des chauffeurs routiers. Ils prévoient de mettre en place des barrages. Leur cible : les péages autoroutiers, les raffineries ou les centrales logistiques. Ils sont appelés à cesser le travail dès 22 heures et à bloquer une cinquantaine de sites stratégiques partout en France. Les chauffeurs routiers espèrent ainsi obtenir une hausse des salaires gelés selon les syndicats depuis deux ans. "Nous réclamons bien évidemment qu'un routier puisse gagner sa vie convenablement à partir de 35 heures de travail", déclare au micro de France 2 Jérôme Vérité de la CGT. "Aujourd'hui c'est la smicardisation (...). C'est le SMIC plus quelques heures supplémentaires liées à la profession. C'est une situation complètement intolérable", poursuit-il.
 
La pression sur les entreprises et les patrons
 
Les syndicats demandent 5% de hausse salaire et le versement d'un treizième mois. Le patronat dit non. "Quand on a des revendications qui font plus de 5%, c'est très clairement irréaliste", estime de son côté Nicolas Paulissen de la fédération nationale des transports routiers. Lors de ce mouvement qui vise à faire pression sur les entreprises et les patrons, une dizaine de régions verront leurs sites économiques bloqués.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne