VIDEO. Délocalisations : la grande saignée de la production automobile

L'Angle éco/France 2

La production de voitures en France s’est effondrée, avec seulement 2 millions de véhicules sortis chaque année. La barre des 4 millions est presque touchée par les pays de l’Est. Tous les grands constructeurs mondiaux ont installé des usines en Slovaquie, République tchèque, Pologne, Hongrie… Extrait du magazine "L'Angle éco" du 30 mars.

Avec la concurrence mise en place par le libre-échange entre des usines et des ouvriers, c’est toute la production industrielle du continent européen qui s’est réorganisée en quelques années.

La production automobile a littéralement explosé en Europe de l’Est. Tous les grands constructeurs mondiaux s’y sont ainsi installés : Slovaquie, République tchèque, Pologne, Hongrie, Slovénie, Serbie, Roumanie…

Un ciseau fatal pour l’emploi industriel français

La production de voitures en France s’est effondrée. En 2005, elle produisait 3,5 millions de véhicules par an, tous constructeurs confondus. Dans les pays de l’Est, la production n’en était qu’à 2 millions cette même année. Dix ans plus tard, les courbes se sont croisées.

La France ne produit plus que 2 millions de voitures chaque année, alors que la barre des 4 millions est presque touchée par les pays de l’Est. Un ciseau fatal pour l’emploi industriel français. Mais comment les constructeurs hexagonaux, dont les résultats ont battu des records en 2016, peuvent-ils justifier une telle saignée ?

Un extrait de "Faut-il fermer les frontières pour sauver nos emplois ?", un numéro inédit du magazine "L’Angle éco", en partenariat avec RTL et "Le Parisien", diffusé le 30 mars 2017 à 20h55 sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne