Temps de travail : "Les syndicats sont affaiblis"

France 2

Jean-Paul Chapel décrypte sur le plateau de France 2 le résultat du référendum mené chez Smart France.

La direction de l'usine Smart France d'Hambach (Moselle) a mené un référendum auprès de ses salariés. Résultat : 56% d'entre eux sont favorables à un retour aux 39 heures.

Ce référendum n'a qu'une valeur consultative. "Le oui majoritaire n'a pas de valeur juridique, mais il donne le la. Les négociations vont reprendre la semaine prochaine et plutôt dans le sens voulu par la direction", précise Jean-Paul Chapel.

D'autres référendums ailleurs ?

Daimler, le propriétaire allemand, a des usines partout dans le monde. "Où sera fabriquée la nouvelle génération de Smart ? C'est à partir de maintenant que ça se décide. La compétitivité du site sera un élément clé, l'envie des salariés de participer à cet effort aussi", ajoute le journaliste de France 2.

Ce référendum favorable à la direction pourrait inciter d'autres entreprises à prendre la même voie pour modifier le temps de travail. "Les syndicats sont court-circuités et donc affaiblis au moment même où le gouvernement a besoin d'eux pour renouer le dialogue social, y compris pour aménager les 35 heures dans les entreprises", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne