Salariés géolocalisés : un système légal ?

France 2

L'entreprise Sanofi a décidé d'équiper 3 000 salariés d'un de ses sites de badges pour les géolocaliser lorsqu'ils sont dans les locaux de la société.

Savoir où un salarié va à tout moment, à toute heure. C'est ce que vient de faire l'entreprise Sanofi. Elle a équipé 3 000 salariés de l'un de ses sites de badges afin de les géolocaliser, est-ce légal ? Le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel fait le point. "En principe si la géolocalisation est anonyme, s'il n'y a pas de ciblage personnel, dans ce cas, c'est légal", répond le journaliste.

Des démarches bien précises

Que dit la loi sur le sujet ? "Puces électroniques, caméras, ordinateurs, les techniques de surveillance personnelles sont nombreuses. Dans tous les cas, l'employeur doit informer les salariés, pas besoin de leur accord, et le déclarer à la CNIL, la comission nationale informatique et libertés. C'est la CNIL qui va vérifier que ce contrôle est justifié soit pour des raisons de sécurité, par exemple les transporteurs de fonds, soit pour lutter contre le vol, par exemple dans un entrepôt, soit pour organiser le travail. Par exemple une société de réparation pourra géolocaliser le technicien le plus proche de l'ascenseur en panne", détaille Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne