Réforme du travail : un texte qui divise

FRANCE 3

La réforme du travail présentée par Myriam El Khomri est loin de plaire à tout le monde. Les syndicats dénoncent des mesures libérales, la majorité est divisée.

Elle présente ce texte comme une "loi de gauche". Et pourtant la réforme du travail est perçue par les syndicats comme libérale. Licenciements simplifiés, 35 heures ajustables, indemnités prud'homales plafonnées. Cette nouvelle loi est nécessaire pour la Ministre du Travail. "Il est essentiel pour notre pays que nous avançons, que nous ayons des débats. Que nous ne les écartions pas parfois sur des fantasmes. Je souhaite convaincre l'ensemble des députés et notamment ceux de la majorité sur ce texte", affirme Myriam El Khomri au micro de France 3. 

Un recours au 49-3

Des députés qui ne sont pas tous favorables à cette loi à l'image de Benoît Hamon. "Ce n'est pas un texte social que j'attendais de la part d'un gouvernement de gauche. Et je pense qu'il y a des millions de Français de gauche qui pensent comme moi", déclare le député PS des Yvelines sur France 3. Si le fond divise, la forme pourrait aussi faire polémique. La Ministre du Travail a en effet envisagé le recours à l'article 49-3. Il permet d'inscrire ce texte dans la loi sans passer par le vote de l'Assemblée Nationale.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne