PSA : rupture conventionnelle collective ou plan social déguisé ?

FRANCE 2

PSA a annoncé une rupture conventionnelle collective, nouvelle procédure imaginée par le gouvernement, afin de supprimer des emplois.

Le plan de PSA Peugeot Citroën est-il un plan social déguisé ? En tout cas, c'est l'une des premières conséquences concrètes des ordonnances Travail décidées par le président français Emmanuel Macron. PSA a annoncé une rupture conventionnelle collective dans une note interne, envoyée aux syndicats. Ce nouveau dispositif permet de supprimer des postes sans passer par un plan social classique.

Les syndicats sont divisés

La rupture conventionnelle collective permet de rompre un grand nombre de contrats à l'amiable. Pour la CGT, cette mesure est inacceptable. C'est une sorte de plan de départ volontaire avec une procédure allégée, sans obligation de reclassement et facilitant les embauches. Depuis 2013, PSA a déjà supprimé près de 25 000 postes et le chiffre d'affaires est en hausse. D'autres syndicats ne s'opposent pas au principe de ce plan, qui sera annoncé le mardi 9 janvier prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne