Licenciements : confirmation d'une hausse des indemnités

FRANCE 2

Le gouvernement a confirmé ce jeudi 24 août que les indemnités légales de licenciement vont augmenter de 25%. Une mesure insuffisante selon les syndicats.

Les indemnités légales de licenciement sont un véritable bras de fer entre le gouvernement et les syndicats. Lors des négociations sur les réformes du droit du travail, l'exécutif propose de les augmenter de 25%. Un chiffre insuffisant pour certains syndicats. "À ce stade, on a la confirmation de l'augmentation des indemnités légales de licenciement, mais à un niveau trop faible. On nous annonce 25%, ça ne nous convient pas du tout", explique Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT.

Pas assez pour les syndicats

Un salarié licencié touche actuellement 1/5 d'un mois de salaire par année d'ancienneté. Le gouvernement veut passer les indemnités à 1/4. Pas assez pour les syndicats qui souhaitaient obtenir 1/2 d'un mois de salaire. Cette augmentation, c'est une contrepartie obligatoire pour les syndicats au plafonnement des indemnités par le gouvernement en cas de licenciement abusif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne