La CGT appelle à une journée de grève le 12 septembre contre la réforme du Code du travail

Des soutiens de la CGT se dirigent vers le ministère du Travail, à Paris, le 20 juin 2017.
Des soutiens de la CGT se dirigent vers le ministère du Travail, à Paris, le 20 juin 2017. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE / AFP)

Le syndicat prévient qu'il refuse "d'ores et déjà d'entendre dire fin septembre que les ordonnances (...) auraient été co-élaborées" sous prétexte qu'une concertation a été engagée avec les partenaires sociaux par le ministère du Travail.

Il va falloir prendre ses dispositions. La CGT a appelé à "une journée d'action et de grève dans toutes les entreprises et services" le 12 septembre contre la réforme du Code du travail engagée par le gouvernement, mardi 27 juin.

Le syndicat prévient qu'il refuse "d'ores et déjà d'entendre dire fin septembre que les ordonnances (...) auraient été co-élaborées" sous prétexte qu'une concertation a été engagée avec les partenaires sociaux par le ministère du Travail.

L'extension du CDI de chantier à d'autres secteurs et "la possibilité de licencier des salariés qui refuseraient d'adapter leur contrat de travail à un accord d'entreprise, même minoritaire", font partie des dispositions auxquelles la CGT est opposée.

Un projet "pire" que la loi El Khomri

Pour le syndicat, ce projet est "pire que la précédente" loi Travail, que le syndicat avait combattu dans la rue durant plusieurs mois. Le projet de loi permettant de réformer par ordonnances le Code du travail sera présenté mercredi en Conseil des ministres.

Quelque 1 100 personnes se sont déjà réunies mardi à Paris à proximité de l'Assemblée nationale, à l'appel d'une intersyndicale CGT-FO-Solidaires-Unef-FSU. Ils ont protesté contre "le démantèlement du Code du travail".

Vous êtes à nouveau en ligne