REPLAY. Réforme du Code du travail : revivez le discours de Jean-Luc Mélenchon à Paris

Après un défilé parti de la Bastille, le leader de la France insoumise a pris la parole, à 17 heures, place de la République, pour annoncer que "la bataille" ne faisait que "commencer".

Une journée cruciale pour La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Le parti organisait un grand défilé, samedi 23 septembre, à Paris pour protester contre ce qu'il appelle le "coup d'Etat social" d'Emmanuel Macron, incarné par la réforme du Code du travail. Après un défilé parti de la Bastille, le leader de la France insoumise a pris la parole, à 17 heures, place de la République, pour annoncer que "la bataille" ne faisait que "commencer". La manifestation a rassemblé 30 000 personnes, selon la police, tandis que La France insoumise revendique "plus de 150 000" participants.

Benoît Hamon participe au défilé. Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a publié un vers d'Aragon sur Twitter pour justifier sa présence au "cœur du commun combat" malgré les anciennes "querelles" avec Jean-Luc Mélenchon.

Les ordonnances publiées au Journal officiel. Signées vendredi par Emmanuel Macron, les cinq ordonnances réformant le Code du travail ont déjà été publiées, samedi, au Journal officiel (JO) pour une entrée en vigueur immédiate. Une partie des mesures s'applique dès publication, comme le barème des indemnités prud'homales ou la réforme du télétravail.

 De brefs incidents place de la République. Des heurts ont éclaté entre militants radicaux des "black blocs" et des partisans de Jean-Luc Mélenchon place de la République, où le leader de la France insoumise doit prononcer un discours en fin d'après-midi. Quelques dizaines de militants radicaux autonomes, vêtus de noir et visages masqués, ont jeté des projectiles sur la scène. Des partisans de Jean-Luc Mélenchon les ont hués et quelques coups ont été échangés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Vous êtes à nouveau en ligne