Cotisations salariales : quels gains réels ?

FRANCE 2

Le calendrier des baisses des cotisations salariales, une des grandes mesures pour le pouvoir d'achat du gouvernement, se fera en deux temps. Ce jeudi 24 août, Edouard Philippe en a précisé les modalités.

Plus de pouvoir d'achat grâce à la baisse des cotisations, Édouard Philippe a réaffirmé ce jeudi 24 août vouloir que les Français gagnent plus sans travailler plus. "Il faut en France que ceux qui travaillent, qui produisent la richesse, aient un gain de pouvoir d'achat. Il faut que le travail paie vraiment", a déclaré le Premier ministre.

Une baisse en deux temps

Les cotisations sociales vont baisser l'année prochaine en deux temps. Une première baisse de 2,2 points sera effectuée en janvier, suivie d'une seconde à l'automne de 0,95 point. En conséquence, même avec la hausse de la CSG tous les salaires nets vont augmenter. Mais cette réforme ne profitera pas à tout le monde. Les retraités et les fonctionnaires qui ne paient pas ces cotisations chômage et maladie n'en bénéficieront pas. En revanche, ils verront bien leur CSG augmenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne