Appel à témoignages : vous êtes salarié ou patron d'une petite entreprise, la réforme du Code du travail va-t-elle changer votre quotidien ?

Le contenu des ordonnances révélé, jeudi 31 août 2017, concerne en grande partie les TPE et PME.
Le contenu des ordonnances révélé, jeudi 31 août 2017, concerne en grande partie les TPE et PME. (MAXPPP)

"Pour la première fois, une réforme du Code du travail donne la priorité aux TPE et PME", a annoncé la ministre du Travail. Vous êtes concerné par les mesures annoncées jeudi ? Votre témoignage nous intéresse.

Plafonnement des indemnités prud'hommales, réduction des délais de recours, possibilité de négocier sans syndicat : les ordonnances réformant le droit du travail, dévoilées jeudi 31 août par le gouvernement, font la part belle aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME).

Le gouvernement ambitionne notamment de simplifier la négociation dans les petites entreprises dépourvues de délégué syndical. Jusqu'à 20 salariés, elles pourront négocier avec de simples employés et, entre 20 et 50 salariés, avec un élu du personnel non mandaté par un syndicat. Les syndicats dénoncent cette mesure car ils y voient un contournement de leurs prérogatives. Dans ce genre de petites structures, le chef d'entreprise pourrait donc avoir un poids non négligeable face à ses salariés. 

Que vous soyez salarié ou patron d'une petite entreprise, redoutez-vous la mise en place de ces mesures ? Ou au contraire, vous réjouissez-vous de ces mesures qui pourraient changer vos conditions de travail ? Expliquez-nous ce que cela pourrait changer dans votre quotidien.  

Attention : n'oubliez pas de laisser une adresse e-mail ou un numéro de téléphone, afin que nous puissions vous recontacter. Vos coordonnées ne seront évidemment pas publiées.

Vous êtes à nouveau en ligne