Trouver un emploi sans diplôme ?

Pas de diplôme = pas de travail ? L'équation n'est pas aussi systématique.Bien sûr, les diplômes protègent du chômage et les conditions d'insertion des jeunes sont bien meilleures pour ceux qui possèdent un diplôme mais des secteurs offrent des opportunités d'emploi même quand on ne possède ni formation ni qualification.

Toutes les études le confirment : l'obtention d'un diplôme de l'enseignement supérieur permet aux jeunes d'occuper, en moyenne trois ans après la sortie de leurs études, un emploi relativement stable.  Et pour ceux qui n'ont pas de diplôme ? Rappelons que chaque année 140 000 jeunes sortent de l'école sans aucun diplôme. Quelles solutions d'insertion pour eux ? Elles existent. La dernière enquête de Pôle Emploi sur les besoins en main-d'?uvre pour l'année 2014 révèle que les métiers les plus recherchés par les entreprises concernent majoritairement des emplois peu ou pas qualifiés. Le constat était d'ailleurs le même en 2013.

Les profils les plus demandés sont les agents d'entretien, suivis des aides à domiciles et des aides ménagères. De même, les employés de la restauration (aides, employés polyvalents de cuisine, serveurs), les aides-soignants (auxiliaires de puériculture, assistants médicaux), les agents de sécurité, les employés de l'hôtellerie, les employés de libre-service, font partie des métiers les plus recherchés par les entreprises et pour lesquels de grosses difficultés de recrutement existent. La motivation et l'envie d'exercer ces métiers vont primer sur les diplômes.

Dans la restauration, on recherche désespérément des employés de cuisine, serveurs de cafés, de restaurants, commis, pizzaiolo employés de l'hôtellerie? autant de postes qui ne demandent pas forcément de diplômes mais par contre une bonne motivation côté candidats et une vraie envie d'apprendre. La commission paritaire nationale de l'emploi de l'industrie hôtelière a même décidé pour professionnaliser ces métiers et sécuriser les recrutements de mettre en place des certificats de qualification professionnelle (CQP). Vous pouvez donc être recruté sans diplôme sur un de ces métiers et après avoir appris le métier sur le terrain vous voir délivrer par la branche professionnelle un titre qui atteste de votre savoir-faire. Des perspectives d'évolution et de formation existent ensuite vers les métiers de chef de rang, maître d'hôtel, manager dans la restauration rapide, gouvernante ou de chef d'étage?

Le bâtiment peine également à recruter. Les profils les plus recherchés concernent notamment les ouvriers qualifiés du gros ?uvre, de la finition, des installations sanitaires? Dans ce secteur également vous pouvez être recruté et formé ensuite ou signer un contrat en alternance et préparer le CAP ou le bac pro qui vous manque. Le secteur du bâtiment commence tout juste à se féminiser, les femmes représentant pour le moment à peine 11 % des effectifs mais les entreprises leur ouvrent leurs portes.

Dans les transports et la logistique, de nombreux emplois sans diplômes sont également ouverts : ouvriers manutentionnaires, empaqueteurs, étiqueteurs, préparateurs de commandes, magasiniers? Le nombre de postes sur ces métiers qui n'exigent pas de diplôme a augmenté de plus d'un tiers en moins de 20 ans.

Les conducteurs routiers sont également des professionnels très recherchés (52 % des recrutements de chauffeurs sont jugés difficiles par la profession par manque de candidats).

Et aussi dans le secteur de l'aide à la personne et des soins aux enfants. Si vous rêvez d'un emploi au contact des enfants mais que vous n'avez pas fait d'études, il  existe des métiers de la petite enfance accessibles sans diplôme. Aucun diplôme n'est actuellement requis pour devenir assistante maternelle ou auxiliaire parentale. Pour le métier d'auxiliaire de puériculture, vous devez en revanche obtenir un diplôme d'État (DE), mais le concours pour intégrer la formation dédiée est accessible sans diplôme.

Bref dans ces secteurs souvent en tensions où il existe des difficultés pour recruter, les entreprises sont prêtes à vous recruter sans diplôme à condition de faire preuve de motivation. Les entreprises se chargent ensuite de vous former à leurs métiers, certaines proposent des formations « entreprise » parfois un contrat en alternance pour préparer le diplôme qu'il vous manque.

Un conseil : pour vous aider à découvrir votre vocation, vous pourrez intégrer un pôle de projet professionnel d'une mission locale ou un Pôle emploi. Selon votre profil, on vous proposera une remise à niveau, une découverte de métiers ou des stages en entreprise. 

Barbara MuntanerRédactrice en chef www.jcomjeune.com, le site du cidj 

N'hésitez pas à rencontrer gratuitement et sans rendez-vous un conseiller de l'information Jeunesse qui vous aidera dans votre projet professionnel et votre recherche d'emploi.

www.cidj.com

Pour vous aider :

  • Un emploi même sans diplôme
  • Les métiers de la petite enfance sans diplôme
Vous êtes à nouveau en ligne