Interprétariat : les débouchés

L'interprétariat constitue l'art de transmettre les propos d'une autre en temps réel, ce qui demande une maîtrise de la langue.

L'interprétariat va permettre de mener à différentes voies professionnelles car cette discipline s'effectue de trois façons. Il existe l'interprétation consécutive où la prise de notes permet de traduire dans une autre langue, simultanée qui se fait pendant que la personne parle ou chuchotée, où chaque interprète s'adresse à son client.

Accéder à un emploi public grâce à l'interprétariat

La fonction publique recrute de nombreux interprètes notamment pour des organismes nationaux qui ont des relations avec des pays étrangers comme le ministère des Affaires étrangères ou de la Défense. De la même façon, des emplois internationaux peuvent être obtenus grâce à ces connaissances à l'ONU, dans les institutions européennes, le Fonds monétaire mondial ou encore l'Organisation mondiale de la santé. Autant dire qu'un demandeur d'emploi qui a suivi une formation universitaire ou spécialisée dans cette voie aura toutes les chances de trouver des débouchés, à condition de consulter régulièrement les offres d'emploi et les concours dans la fonction publique.

Des contrats de travail hors du commun

Dans le privé, les interprètes de qualité sont régulièrement recrutés par les chaînes de télévision qui vont avoir besoin de leurs compétences lorsqu'un invité étranger sera présent. Il en est de même pour les radios qui souhaitent donner une information exacte aux auditeurs. D'autre part, l'interprète peut être embauché pour remplir des fonctions commerciales, notamment en tant qu'agent de liaison. Il interviendra dans le cadre de voyages d'affaires, présentera l'entreprise et ses différents produits aux clients internationaux et permettra de mener à bien les réunions en traduisant de façon simultanée les arguments des deux parties en présence.