Discrimination à l'embauche : les associations réclament une stratégie globale

France 3

Sept entreprises françaises ont été épinglées pour discrimination à l'embauche. Ce sont les résultats d'une grande campagne de testing lancée par le gouvernement. Les associations attendaient, elles, un grand plan contre toutes les formes de discrimination.

AccorHotels, Air France ou encore Renault, ces entreprises font partie des sept sociétés françaises dans le viseur d'une étude du CNRS sur les discriminations raciales à l'embauche. La méthodologie est contestée par les entreprises mises en cause, mais défendue par les membres du gouvernement. Une liste de noms, mais pas de mesures concrètes. C'est pourtant une stratégie contre toutes les formes de discriminations que promettait Marlène Schiappa il y a quinze jours.

Un engagement d'Emmanuel Macron

À la date prévue, la promesse n'a pas été tenue. Le gouvernement met en avant la réserve imposée par la période électorale. En réalité, aucune stratégie ne serait arrêtée, c'était pourtant un engagement d'Emmanuel Macron, fraîchement élu président. "Nous allons renforcer les moyens pour lutter contre les discriminations à l'embauche, les moyens de l'inspection du travail pour les mettre sur cette priorité", avait-il assuré. Pour les associations de lutte contre les discriminations, le compte n'y est pas

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne