VIDEO. Le football, un sport pas seulement réservé aux garçons

BRUT

Le nombre de filles jouant au football a presque été multiplié par 3 en 15 ans. À Boulogne-Billancourt, les joueuses de l'ACBB prouvent qu'elles sont aussi compétentes que les garçons. 

Les filles aussi peuvent marquer des buts. Chaussures à crampons aux pieds, leur maîtrise de la balle a de quoi faire des émules chez les garçons de leur classe. L'équipe de football féminin de l'ACBB, un club de Boulogne-Billancourt, réunit de jeunes sportives adeptes de ballon. "Je pense que mon père est fier de moi parce qu'il n'y a pas beaucoup de filles qui jouent au foot", confie Maïssane, une joueuse du club.

En France, l'entraînement peut être mixte jusqu'à 13 ans mais rares sont les établissements qui le pratiquent. Heureusement, des matchs "filles contre garçons" sont régulièrement organisés pour que toutes les équipes puissent se confronter d'égal à égal. 

Vers une évolution des mentalités 

"Il y a encore une image du football féminin un peu négative", admet Frédéric Roubeau, responsable de la section féminine de l'ACBB. Il met tout en place pour que les filles et les garçons puissent s'entraîner ensemble sans qu'il y ait d'idées préconçues à ce sujet.

Sur le terrain, les filles dribblent, font des passes et marquent sous le regard parfois étonné des garçons. "Elles ont pratiquement le même niveau que nous", note Adam, un jeune joueur du club. Ces entraînements ont même nourri l'ambition de certaines footballeuses qui s'imaginent déjà sur le haut du podium : "Moi, j'aimerais bien être joueuse pro. J'aimerais bien être à l'OL", précise l'une d'entre elles. 

Vous êtes à nouveau en ligne