le salaire, préocupation principale des salariés

"Toute peine mérite salaire", "le temps, c'est de l'argent", explications.

Qui n'a pas rêvé de devenir pompier pour sauver des vies ou maîtresse d'école pour élever l'esprit de nos chérubins ? L'enfant que vous étiez sommeille encore en vous, vous observe? et se demande ce que vous êtes devenus ! Selon une étude Monster, le premier facteur de motivation des salariés français est le salaire.

Où sont passé les beaux idéaux ? Faire de sa passion un métier, mettre ses compétences au service d'une noble cause, participer à une action humanitaire, changer le monde? Sur votre contrat de travail, avez-vous signé un ?Lu et approuvé, je renonce à mes rêves d'enfant? ?

Raisonnable ou résigné, l'ancien rêveur est devenu un salarié pragmatique. ?Le jour où j'ai vu le montant de mon salaire inscrit au bas de ma fiche de paie, j'ai compris que j'en faisais trop et j'ai diminué mon temps de travail. J'ajuste mon travail à mon salaire, et je compte sur mon salaire pour réaliser mes rêves de voyages??, déclare Adeline, 26 ans. Il ne s'agit donc pas d'être cupide ou bassement matérialiste, mais de pouvoir payer le loyer, les repas ou les jolies vacances de cet été dans le sud de la France.Tout travail mérite salaire : même si votre passion est votre travail, même si vous êtes effectivement devenu pompier ou maîtresse d'école, vous vous souvenez de ce pourquoi vous travaillez. C'est normal, après tout, non ?

La rédaction

Publié 19 mai 2009