Jobs alimentaires : quelles motivations mettre en avant ?

Compte tenu de la baisse du pouvoir d'achat, les chômeurs qui ont recours à des jobs alimentaires sont très nombreux.

Les jobs alimentaires sont devenus une réponse face à une baisse du nombre d'offres d'emploi. Les opportunités d'être embauché dans sa voie professionnelle sont rares mais le chômeur doit subvenir à ses besoins. Il se tourne logiquement vers les jobs alimentaires. Il lui faut expliquer son intérêt pour cet emploi.

Trouver les arguments justes pour sa candidature

L'employeur ne souhaite pas recruter une personne qui postule pour un job alimentaire. Il est pertinent de mentionner que le parcours professionnel jusqu'alors portait sur des domaines en particulier et que la multiplication des expériences diverses pourra amorcer une progression dans une carrière. Il faut toujours garder une idée d'évolution professionnelle à présenter lors de l'entretien de recrutement en veillant à ce qu'elle reste cohérente. Un commercial peut se présenter comme agent de rayon s'il mentionne qu'il souhaite connaître le monde de l'agro-alimentaire en situation réelle. Il faudra trouver des connexions entre le job alimentaire et son parcours réel.

Prôner la recherche active d'emploi

Les employeurs ont tendance à fuir les chômeurs qui restent statiques par rapport à leur situation, ne recherchant pas d'alternatives si aucune ne se présente à eux. De ce fait, il est avantageux de déclarer ne pas vouloir rester dans l'expectative et que le job alimentaire est une solution transitoire. La réactivité du candidat sera appréciée à sa juste valeur et il aura toutes les chances d'être recruté. Il faudra alors mettre l'accent sur sa polyvalence, sa facilité d'adaptation, sa volonté de satisfaire la clientèle. Le job alimentaire permet d'étoffer le cv et d'éviter les périodes d'inactivité.