À quel moment revoir ses exigences d'emploi à la baisse ?

Au chômage, il est parfois nécessaire de revoir ses exigences à la baisse pour trouver un emploi. À quel moment faut-il faire des concessions ?

Demandeur d'emploi, vous avez des attentes précises sur votre futur poste : fonction, rémunération, localisation géographique, type de contrat de travail, perspectives d'évolution, etc. Malheureusement, dans le contexte actuel, elles ne seront peut-être pas toutes comblées.  À quel moment faut-il revoir vos exigences d'emploi à la baisse ?

Quand le chômage est trop pesant

Pour certains, le chômage n'est pas difficile à vivre, ils le considèrent comme une chance d'améliorer leur avenir professionnel et ne souffrent pas trop de la perte de revenus. Pour d'autres, le chômage est vraiment pesant, soit parce qu'ils ne supportent pas l'idée de ne pas avoir de travail, soit parce que la diminution de leurs revenus est trop compliquée à gérer. Dans ce cas, il est essentiel de retrouver un emploi rapidement. Malheureusement, il faudra sans doute revoir certaines de ses exigences à la baisse. L'urgence et la qualité se combinent souvent mal. Attention toutefois à ne pas accepter n'importe quoi juste pour travailler !

Quand le chômage est trop long

Une durée de chômage trop longue n'est jamais bénéfique et ce, pour plusieurs raisons :

  • Une longue période de chômage est difficile à justifier sur un CV.
  • La fin de droits finit par approcher.

Si un demandeur d'emploi a droit à deux ans d'indemnités, il doit toutefois essayer de retrouver un travail dans les six premiers mois. À défaut, il devra revoir ses exigences à la baisse, avant que les recruteurs ne le fassent pour lui.